Une enseignante de soins infirmiers fait entrer la santé environnementale dans sa classe

Fiona Hanley a commencé à penser aux liens entre l’environnement et la santé humaine lorsqu’elle était étudiante à Edmonton et qu’elle travaillait à l’obtention de son diplôme de premier cycle en éducation sanitaire.

Quelques années plus tard, alors infirmière de santé publique à Montréal, elle a été en mesure d’amener les autres à considérer ces liens eux aussi, par exemple en avisant les futurs parents dans les cours prénataux qu’elle donnait d’éviter les pesticides.

Ainsi, lorsqu’elle a commencé à enseigner les soins infirmiers au collège Dawson de Montréal, il ne faisait aucun doute dans son esprit qu’elle ferait entrer le thème de la santé environnementale dans sa classe, même si cette matière ne faisait pas officiellement partie du programme.

« Je pense qu’au fil des années, j’ai développé l’idée qu’il s’agissait réellement d’une obligation pour nous », dit Fiona, « Si nous parlons de santé, nous devons vraiment parler d’environnement parce que les deux sont très étroitement liés. »

C’est à ce moment que Fiona a fait la connaissance du PCSEE.

« Je donnais un cours sur la santé environnementale des enfants dans le cadre de notre programme de soins infirmiers portant sur la pédiatrie. Pour ce cours, j’utilisais une copie du document du PCSEE intitulé Ce qu’il faut savoir sur la santé des enfants et l’environnement ainsi que d’autres ressources du PCSEE auxquelles je pouvais accéder en ligne », indique Fiona. « Je suis même allée à un atelier du PCSEE et j’ai vraiment aimé ce que j’ai vu. »

Il va sans dire que Fiona a été ravie lorsque Santé Canada a proposé de soutenir un atelier sur la santé environnementale des enfants pour les étudiantes et les étudiants de soins infirmiers à Dawson.

« En raison de la nature du PCSEE – un partenariat rassemblant autant d’excellentes organisations –, j’ai pensé qu’il s’agissait exactement de la bonne organisation pour faire cela », explique Fiona.

En fait, grâce aux liens de collaboration que Fiona entretient avec le PCSEE et Santé Canada, un atelier d’une journée s’est tenu en anglais au collège Dawson, et un second atelier, en français cette fois, s’est tenu la journée suivante à l’Université de Montréal.

« L’idée est de faire reconnaître aux gens le lien entre l’environnement et la santé », mentionne Fiona. « De manière plutôt ironique, les personnes travaillant dans le domaine des soins de santé ne pensent pas que l’environnement puisse affecter la santé », dit-elle. « Et il s’agit là d’une grosse partie du problème de notre système de santé : c’est un système curatif. Seule une petite portion de l’ensemble du budget alloué aux soins de santé va à la prévention ou à la promotion de la santé. »

Il est encourageant de savoir que Fiona s’applique à faire changer cela, une infirmière diplômée ou un infirmier diplômé à la fois.

Vous pouvez communiquer avec Fiona par courriel à FHanley@dawsoncollege.qc.ca