Titre : 
Déclaration du PCSEE pour la Journée des écoles saines du Canada : Réduisez les concentrations de radon… pour la santé de nos enfants
Type de ressource : 
Media Release
Date de publication : 
Avril 30, 2013
Organisation : 
Partenariat canadien pour la santé des enfants et l’environnement
Type de source : 
NGO/Civil Society
Fulltext : 

À l’occasion de la cinquième édition de la Journée des écoles saines du Canada qui a lieu une fois par année, le PCSEE encourage les parents, les éducateurs et les autres à prendre des mesures afin de s’assurer que les enfants ne sont pas exposés à de fortes concentrations de radon – un facteur de risque connu pour le cancer du poumon – dans les endroits où ils vivent, jouent et apprennent. Le radon est un gaz nocif qui provient de la dégradation naturelle de l’uranium qui se trouve dans le sol. Ce gaz peut s’infiltrer dans les maisons par les fissures ou les trous dans la fondation. L’exposition à long terme à de fortes concentrations de radon constitue la seconde principale cause du cancer du poumon au Canada.

Le PCSEE et la Fédération canadienne des services de garde à l’enfance (FCSGE) ont récemment mené une enquête parmi les puériculteurs au sujet du radon dans les milieux de garde. Les résultats de cette enquête révèlent un faible niveau de sensibilisation à la problématique du radon, un vif intérêt à en apprendre davantage sur ce sujet, et une volonté de partager de l’information avec les parents quant à cet important risque pour la santé.

Sur l’ensemble des 145 répondants, 52 % ont entendu parler du radon sans toutefois en connaître beaucoup sur le sujet, et 24 % n’en ont jamais entendu parler. Plus de la moitié des répondants (soit 52 %) ont indiqué que les milieux de garde où ils travaillaient n’ont pas fait l’objet d’un test de détection du radon.

« Nous qui appartenons au secteur des soins à l’enfant avons l’occasion de protéger les enfants contre cette exposition nocive en nous assurant que les concentrations de radon sont à des niveaux acceptables ou sont en deçà de ceux-ci dans les milieux de garde », dit Don Giesbrecht, président et chef de la direction à la Fédération canadienne des services de garde à l’enfance. « Nous pouvons également contribuer à accroître la sensibilisation au sein des familles quant à l’importance de procéder à un test de détection du radon dans les maisons. Les résultats de l’enquête indiquent que les puéricultrices et les puériculteurs sont prêts à prendre l’initiative et à passer à l’action. »

« Le risque pour la santé est clairement démontré et les solutions sont simples », indique la directrice des partenariats au PCSEE, Erica Phipps. « Offrons à nos enfants le meilleur départ possible vers une vie en santé. Passons à l’action dès maintenant afin de réduire ce risque évitable du cancer du poumon. »

Disponible dans plusieurs quincailleries et en ligne, une trousse facile à utiliser vous permet d’effectuer vous-même un test de détection afin de dépister les maisons et les bâtiments recélant de hautes concentrations de radon.

Pour plus d’information, veuillez visiter le www.healthyenvironmentforkids.ca/content/réduisons-le-radon ou communiquer avec Erica Phipps, directrice des partenariats au Partenariat canadien pour la santé des enfants et l’environnement (PCSEE), à erica@healthyenvironmentforkids.ca.

Geographic Focus : 
National/Federal